Risques MajeursLa prévention des risques majeurs

La prévention regroupe l'ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour réduire l'impact d'un phénomène naturel ou anthropique prévisible sur les personnes et les biens. Elle s'inscrit dans une logique de développement durable puisqu'elle tente de réduire les conséquences économiques, sociales et environnementales d'un développement imprudent de notre société.

La prévention des risques majeurs s'articule autour de trois axes :

  • l'information préventive, c'est-à-dire l'amélioration de la connaissance des risques et la diffusion de cette information au grand public via, soit les documents officiels locaux (Dossier Départemental des Risques Majeurs ou DDRM, Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs, DICRIM), soit les sites internet nationaux, notamment www.prim.net ;
  • la surveillance, en particulier de certains cours d'eau afin d'anticiper les phénomènes de crue ;
  • la mitigation, qui est la mise en œuvre de mesures destinées à réduire les dommages en anticipant les conséquences potentielles d'un évènement. La réduction de la vulnérabilité repose notamment sur le respect des consignes de sécurité adéquates et la protection des biens par des mesures d'anticipation comme par exemple, la construction parasismique contre le risque séisme, ou la limitation des constructions dans les zones les plus exposées.

L'information préventive

Les citoyens peuvent entreprendre une véritable démarche personnelle, visant à s'informer sur les risques qui les menacent individuellement et sur les mesures à adopter. Le Ministère de l’Ecologie diffuse sur son site Internet www.prim.net dédié aux risques majeurs, dans la rubrique « Ma commune face au risque », des fiches communales récapitulant les risques recensés sur la commune dans le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM). Ainsi chacun peut engager une réflexion autonome, afin d'évaluer sa propre vulnérabilité, celle de son habitat et de mettre en place les dispositions pour la minimiser. Cela peut conduire à réfléchir à un Plan Familial de Mise en Sûreté (PFMS). Le guide « Je me protège en famille » est disponible sur le site de la Préfecture.

Parce que la gravité du risque est proportionnelle à la vulnérabilité des enjeux, un des moyens essentiels de la prévention est l'adoption par les citoyens de comportements adaptés aux menaces. Dans cette optique, la loi du 22 juillet 1987 a instauré le droit des citoyens à une information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis sur tout ou partie du territoire, ainsi que sur les mesures de sauvegarde qui les concernent (article L.125-2 du code de l'environnement).

Le décret du 11 octobre 1990, modifié le 9 juin 2004, a précisé le contenu et la forme des informations auxquelles doivent avoir accès les personnes susceptibles d'être exposées à des risques majeurs :

  • le préfet établit le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) et pour chaque commune concernée transmet les éléments d’information au maire,
  • le maire réalise le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) : il est consultable en mairie par le citoyen,
  • l’affichage dans les locaux regroupant plus de cinquante personnes est effectué par le propriétaire selon un plan d’affichage établi par le maire et définissant les immeubles concernés.

Afin de promouvoir les bonnes pratiques et de mobiliser les acteurs locaux, notamment les élus, en matière de sensibilisation de la population aux risques majeurs, le Ministère de l’Écologie et IDEAL connaissance organisent depuis 5 années le Forum d’Information sur les Risques Majeurs. Des trophées, les IRIS, viennent récompenser les projets innovants.