Risques MajeursLes mesures de prévention du risque inondation

  •  La connaissance du risque

Elle s'appuie sur des études hydrauliques et le repérage des zones exposées dans le cadre de l'Atlas des Zones Inondables (AZI) et des Plans de Prévention des Risques inondation (PPRi).

  •  La surveillance et la prévision des phénomènes

Elles s'appuient sur les systèmes de vigilance météorologique et crue.

- Crues dans le bassin de l’Allier : information en temps réel

Le Ministère de l’écologie et du développement durable a été chargé en 2003 de concrétiser l’évolution de l’annonce des crues vers la prévision des crues. Cela s’est traduit par la production et la diffusion de la vigilance « crues » et des prévisions associées, dispositif opérationnel depuis juillet 2006. Voir les informations du SPC de l'Allier

- Les bulletins hydrologiques :

Les bulletins hydrologiques mensuels présentent chaque mois des informations sur la pluviométrie, les débits des cours d’eau, les niveaux des nappes, la qualité des eaux superficielles et l’état des retenues. Consulter les bulletins mensuels

  • Le contrôle des campings à risque

La sous-commission pour la sécurité des terrains de camping et de stationnement des caravanes contrôle les mesures d'information et de protection des campings soumis aux risques naturels. En savoir plus

  • L'information de la population

La population peut librement s'informer sur la présence de risques majeurs dans sa commune dans le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) ou sur le site internet www.prim.net.

  • Le Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE)

Il s'agit d'une démarche prospective et cohérente pour gérer l'eau et les milieux aquatiques. Le Puy-de-Dôme est concerné par deux SDAGE : Loire-Bretagne et Adour-Garonne. En savoir plus : www.eaufrance.fr

  •  Le Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)

Il définit au niveau local les objectifs et les règles pour une gestion intégrée de l'eau. Le Puy-de-Dôme est concerné par six SAGE : Allier Aval, Haut Allier, Cher amont, Dore, Loire Amont et Sioule. En savoir plus

  •  Le Domaine Public Fluvial

Sur la rivière Allier et sur 38 km de la Dore, l’État entretient le lit et la végétation des berges afin de favoriser les capacités naturelles d'écoulement et limiter la formation d'embâcles en cas de crue.

  •  La maîtrise de l'urbanisation

Le Plan de Prévention des Risques inondation (PPRi) limite l'urbanisation dans les zones les plus exposées. Établi par l’État, il définit des zones d'interdiction et des zones constructibles sous réserve. Il peut imposer d'agir sur l'existant pour réduire la vulnérabilité des biens. Le PPRi peut aussi prescrire ou recommander des dispositions constructives ou des aménagements concernant l'usage du sol. Ces mesures simples, si elles sont appliquées, permettent de réduire de manière importante les dommages causés par les crues. Par ailleurs, la loi réglemente l'installation d'ouvrages susceptibles de provoquer une gêne à l'écoulement des eaux en période d'inondation.

Plan de prévention des risques d’inondation de l’Allier des plaines

Plan de prévention des risques d’inondation Val d’Allier clermontois

Plan de prévention des risques d’inondation du val d’Allier issoirien

Plan d’Exposition aux Risques de Beauregard-L’Evêque

Plans de Prévention des Risques d’inondation de l’agglomération Clermontoise

Plan de Prévention des Risques d’inondation de l’agglomération Riomoise

Plan de Prévention des Risques d’inondation du bassin de l’Auzon

Plan de Prévention des Risques d’inondation du bassin de la Couze Chambon

Plan de Prévention des Risques d’inondation du bassin de la Veyre

Plan de Prévention des Risques d’inondation du bassin de la Dordogne

Plan de Prévention des Risques d’inondation du bassin de la Durolle et de la Dore au droit de Thiers

Plan de Prévention des Risques d’inondation de Courpière

Plan de Prévention des Risques d’inondation de l’Angaud

Plan de Prévention des Risques d’inondation de la Dore Amont

Plan de Prévention des Risques d’inondation de la Couze Pavin

  •  Le contrôle du service de police de l'eau

L’État assure un rôle de contrôle par le biais du service de police de l'eau de la Direction Départementale des Territoires (DDT), notamment sur la sécurité des endiguements et de la non aggravation des inondations par des aménagements nouveaux aux abords des cours d'eau. Cette action s'inscrit dans le cadre de la Mission Inter-Services de l'Eau et de la Nature (MISEN). En savoir plus

  •  L'Avertissement Pluies Intenses Communales (APIC)

Une nouvelle forme d'avertissement par SMS et courriel, fondée sur le constat des précipitations enregistrées en temps réel, a été mise en place par Météo-France fin 2011 à destination des 360 communes du département couvertes par le radar météo de Sembadel.

  • La Directive Inondation

La directive "inondation" 2007/60/CE du 23 octobre 2007 du Parlement européen et du Conseil relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation est une des composantes du programme d’actions de l’Union Européenne pour la gestion des inondations qui résulte d’une prise de conscience et d’un travail important mené par les Etats membres et la Commission pour encourager la solidarité et viser un niveau de gestion du risque d’inondation ambitieux en Europe. En établissant un cadre pour l’évaluation et la gestion des risques d’inondation, elle tend à amener les États membres à réduire les conséquences négatives sur la santé humaine, l’environnement, le patrimoine culturel et l’activité économique liées aux inondations.

Après un avis favorable du comité de bassin, la liste des 22 Territoires à Risque Important (TRI) a été arrêtée par le préfet coordonnateur de bassin le 26 novembre 2012.

En savoir plus sur la mise en oeuvre de cette directive