Risques MajeursLes mesures de prévention du risque radon dans le Puy-de-Dôme

Les principes des techniques visant à diminuer la présence de radon dans les bâtiments consistent d'une part, à diluer la concentration en radon dans le volume habité et d'autre part, à empêcher le radon venant du sol d'y pénétrer.

  • Moyens de prévention dans l'habitat :

- Empêcher le radon d'entrer dans le bâtiment :
Il est pour cela essentiel de s'assurer de l'étanchéité à l'air mais aussi à l'eau entre le bâtiment et son sous-sol. Cette imperméabilité concerne principalement les joints entre le sol et les murs, mais il est également important de veiller à obturer les passages autour des gaines et au niveau des fissures du plancher et du mur.
 
- Évacuer le radon présent :
Une bonne aération du bâtiment peut permettre d'évacuer le radon, il convient donc de s'assurer que le bâtiment possède un système d'aération qui fonctionne et assure un renouvellement d'air suffisant.
Il est important également de traiter le soubassement du bâtiment (vide sanitaire, cave, dallage sur terre plein, etc.) en le ventilant (mécaniquement ou naturellement).
 

  • Aides financières :

Une subvention de l’ANAH peut être accordée aux propriétaires bailleurs et aux propriétaires occupants (sous conditions notamment de ressources) pour la réalisation des travaux nécessaires pour traiter les immeubles soumis à la présence de radon.
Pour plus d'informations : www.anah.fr

En savoir plus