Les risques majeurs dans le Puy-de-Dôme

Le risque feux de forêt dans le Puy-de-Dôme

Les feux de forêt sont des sinistres qui se déclarent dans une formation naturelle qui peut être de type forestière (forêt des de feuillus, de conifères ou mixtes), subforestière (maquis, garrigues ou landes) ou encore de type herbacée (prairies, pelouses, …). L’emploi du terme « feux de forêts » désigne, le plus souvent, le type de feu tel que défini dans la base de données Prométhée : c’est à dire les feux de forêts, de landes, de maquis ou de garrigues ayant menacé un massif forestier d’ au moins un hectare d’un seul tenant. Cette définition n’inclut pas les feux dans des massifs de moins de 1ha, les feux de boisements linéaires (haies), les feux d’herbes, les feux agricoles, de dépôt d’ordures, etc.  La sécheresse de la végétation et de l’atmosphère accompagnée d’une faible teneur en eau des sols sont favorables aux incendies y compris en hiver.

Les forêts sont des terres présentant un couvert arboré supérieur à 10 % d’arbres pouvant atteindre une hauteur de 5 m à maturité in situ, d’une surface supérieure à 0,5 ha et d’une largeur de plus de 20 m pour les formations linéaires. Les surfaces boisées sont des terres présentant, soit un couvert arboré compris entre 5 et 10 % d’arbres susceptibles d’atteindre 5 m à maturité in situ (ex : lande à genêt avec quelques accrus de pin sylvestre), soit un couvert arboré de plus de 10 % d’arbres ne pouvant atteindre 5 m de hauteur à maturité in situ (ex : maquis et garrigues).

Selon la base de données sur les incendies et les feux de forêt en France (BDIFF) développée par l’Inventaire Forestier National, un incendie de forêt est un incendie qui démarre et se propage dans la forêt ou dans d’autres terres boisées ou qui démarre sur d’autres terres et se propage à la forêt et à d’autres terres boisées.

Dans tous les cas, un départ de feu nécessite trois facteurs : du combustible (la végétation), de l’oxygène (présent dans l’air) et une source de mise à feu (flamme, étincelle, foudre…). Ces sinistres se déclarent dans une formation naturelle :

- de type forestière : forêt de feuillus, de conifères,

- de type subforestière : maquis, garrigues ou landes,

- ou encore de type herbacée : prairies, pelouses ….

Le risque feux de forêt dans le Puy-de-Dôme :