Les risques majeurs dans le Puy-de-Dôme

Le risque radon dans le Puy-de-Dôme

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle provenant de la désintégration du radium, lui-même issu de la désintégration de l’uranium contenu dans la croûte terrestre. Il est inodore et incolore. Le radon est présent partout à la surface de la Terre mais plus particulièrement dans les sous-sols granitiques et volcaniques. La concentration en radon dans l'air s'exprime en becquerels par mètre cube (Bq/m3).

Une exposition régulière durant de nombreuses années, à des concentrations excessives de radon accroît le risque de développer un cancer du poumon. Cet accroissement du risque est proportionnel au temps d'exposition et à sa concentration dans l'air respiré.
En cas d'exposition simultanée à la fumée de cigarette et au radon, le risque de développer un cancer du poumon est majoré.
 

Les départements de la région Auvergne font partie des 31 départements touchés avec des disparités géographiques. Les risques varient fortement en fonction des zones géologiques (sous sols granitiques et volcaniques).

Le risque radon en Auvergne a été étudié par le BRGM dans un rapport intitulé Cartographie du potentiel d'émanation du radon en Auvergne.
Code ISBN/ISRN :  BRGM/RP-55940-FR
Auteurs :  TOURLIERE.B., BERTIN.C., ROUZAIRE.D.