Les risques majeurs dans le Puy-de-Dôme

Le risque séisme dans le Puy-de-Dôme

Un séisme (ou tremblement de terre) est une vibration du sol transmise aux bâtiments, causée par une fracture brutale des roches en profondeur le long d’une faille se prolongeant parfois jusqu’en surface.

La sismicité est importante dans le département du Puy-de-Dôme qui est sans conteste le département le plus sismique de la région Auvergne (26 séismes d’intensité supérieure à 4 sur l’échelle de Medvedev-Sponheuer-Karnik, dont l’épicentre est situé dans le Puy-de-Dôme, ont été recensés entre 1450 et 2003).

L’échelle MSK est un système d’évaluation de l’intensité des séismes qui comporte 12 degrés.

26 séismes d’intensité supérieure à 4, dont l’épicentre est situé dans le Puy-de-Dôme, ont été recensés entre 1450 et 2003.

L’intensité est une grandeur qui permet d’évaluer les effets ressentis en surface. L'intensité d'un séisme est estimée sur une échelle, par exemple l'échelle M.S.K. (pour Medvedev, Sponheuer et Karnik, noms de trois sismologues européens), système d’évaluation de l'intensité des séismes qui comporte 12 degrés.

Séismes d’intensité supérieure ou égale à V ressentis dans le Puy-de-Dôme